Abomey-Calavi, Bénin
+229 62 41 22 29
magnoliangomail@gmail.com

Projet « Tribune Citoyenne »

Man power Affluent Generator Network Oportunities Leaders Imminent Africa

Selon les tenants d’une éducation à la citoyenneté (Pagé 2001 ; Weintock 2000), il est important que les individus d’une collectivité soient engagés à tous les niveaux de la société tant sur le plan politique que social. Or, les résultats d’une étude (2012) de l’Institut de Recherche Empirique en Economie Politique (IREEP) sur les « Perceptions, Attitudes et Citoyenneté des jeunes vis-à-vis de l’Action Publique au Bénin » ont montré qu’en plus d’un faible militantisme dans les partis politiques, on observe une crise de la participation de la jeunesse aux groupes associatifs, et réseaux. En plus de cela, on note une prononciation des distinctions religieuses et des poches de risques d’intégrisme liés au phénomène BOKO HARAM. Selon Madame Célestine ZANOU, leader du mouvement politique Dynamique du Changement pour un Bénin Debout (DCBD), pour atteindre le développement, il faut l’ordre, la discipline et la propreté. Elle n’a sans doute pas menti car, ce sont les éléments les plus remarquables dans les pays développés tels que la France, l’Allemagne, etc. Mais force est de contacter que dans notre pays, les insultes dans les rues, le non-respect des feux tricolores et des biens publics sont notre plat de résistance. Mieux, combien sont-ils, ces citoyens à connaître l’histoire du Bénin ? Combien sont-ils à connaître leurs droits et devoirs ? Combien sont-ils à connaître les valeurs qui fondent la République ? Combien sont-ils à se comporter comme des citoyens responsables ?